BEAT PHARMACY

Fidèle à Deep Space Media, la division dub du label de François K, Brendon Moeller aka Beat Pharmacy nous gratifie d’un nouvel album; le quatrième (sans compter celui réalisé sous le pseudo Echologist). Comme les précédents, cet opus s’inscrit dans la mouvance "deep-tech-dub". Avec les effets d’usage (réverbe, nappes, skank et ligne de basse appuyée). Le tout sur un tempo relativement serein. Lourdement chaloupés, les morceaux comportent tous — à l’exception d’un seul ("House of love", groovy et cuivré) — des interventions vocales. Parfois sur deux tons. Un chant aérien "dialoguant" avec des lyrics assénés d’une voix pâteuse. Cette poetry-reading couplée à la bass-music étant présentée comme une forme de "protest song dub". Ce qui est rigoureusement exact à l’écoute des propos socio-politiques tenus par Coppa, Damon Aaron, Ras B. ("Hope & frustration", Assassination of the mind"), The Space Ape ("Strangers"). Sans oublier Paul St Hilaire (aka Tikiman) qui toaste sur une backline dub trancey : "Nuclear race". Certainement le meilleur titre de cet album.
<www.wavemusic.com/deepspace>

TAGS:

A LIRE AUSSI

PARTAGER CET ARTICLE

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn

AUTEUR

Laurent Diouf had written 467 articles for Magazine MCD