BOXCUTTER

Jadis, dans les années 90s, lorsque l’on voyait le nom d’Aricebo sur un disque, on pouvait être sûr que c’était de l’ambient "high tech", électronique et clinique. Ce gigantesque radiotélescope avec son antenne sphérique étant devenu le symbole d’un futur à la X-Files, notamment de par sa mobilisation dans le projet SETI. Il est donc assez drôle de voir apparaître cette référence sur le nouvel album de Barry Lynn aka Boxcutter. Ce jeune Irlandais étant connu pour ses compressions d’où jaillissent des breakbeats acérés et des lignes mélodiques déstructurées. De ce point de vue, il est parfaitement intégré au paysage sonore pour le moins escarpé de Planet Mu. Certes, il y a bien ici quelques nappes planantes, mais juste pour embellir une intro ou un break. La tonalité est plus ronde, plus chaude aussi, que sur ses précédentes productions. D’une part, parce qu’il a utilisé plus d’instruments acoustiques et de vieux synthés analogiques pour parvenir à ses fins. D’autre part, parce qu’il a encore accentué l’aspect dubstep de ses compositions, gommant ainsi presque toutes les aspérités IDM les plus saillantes. Ce qui ne l’empêche pas de commettre quelques impairs, notamment l’insupportable "A familiar sound" avec des vocaux à hurler…
<www.planet-mu.com>

TAGS:

A LIRE AUSSI

  • François BonFrançois Bon WEB, LITTÉRATURE ET LIVRES ÉLECTRONIQUES : entretien avec François Bon il n’existe pas de prédicat "ceci est de la littérature"… À plusieurs reprises dans vos textes, vous soulignez […]
  • De la contrainte mécanique à la gestuelle tactile  De la contrainte mécanique à la gestuelle tactile le rôle de la main dans les nouvelles technologies On pourrait dire, dans la continuité d’Aristote, qu’elle est douée de pensée. S’affairant discrètement, doctement, au-dessus d’une […]
  • Quantitative Easing Quantitative Easing QUANTITATIVE EASING (for the street) L’artiste Axel Stockburger a installé en plein centre-ville de Vienne, en Autriche, une sculpture monumentale crachant des pièces d’un euro sur un […]
  • AU-DELÀ DU DIGITALAU-DELÀ DU DIGITAL L'ART AU-DELÀ DU DIGITAL Attention au contresens… Contrairement à ce que l'on pourrait penser, au travers de son ouvrage L'art au-delà du digital, Dominique Moulon ne propose pas une […]
  • MOOC DIGITAL MEDIA 35 //  Nicolas Sadirac // L’APPRENTISSAGE DU CODEMOOC DIGITAL MEDIA 35 // Nicolas Sadirac // L’APPRENTISSAGE DU CODE Nicolas Sadirac-1. L’apprentissage du code Dominique Moulon reçoit Nicolas Sadirac, directeur général de 42. Ensemble, ils aborderont l’apprentissage du code. Premier constat […]
  • La PaillasseLa Paillasse La Paillasse art, science et biologie à bidouiller soi-même Si l'image des biohackers fait simplement penser à des activistes, politiquement et esthétiquement investis dans les aspects […]

PARTAGER CET ARTICLE

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn

AUTEUR

Laurent Diouf had written 465 articles for Magazine MCD