Chrones d’Organic Orchestra à Stereolux le 7 décembre prochain

Il y a deux ans, Ezra venait à Stereolux présenter Bionic Orchestra 2.0, un spectacle-performance dans lequel il triturait, à l’aide d’un gant interactif, les surprenants sons sortis de sa bouche. Avec Chrones, sa nouvelle proposition, le beatboxer de génie (collaborateur de Wax Tailor et de Camille) partage la scène avec un multi-instrumentiste et plusieurs artistes-techniciens des images et du son. Un spectacle plus collectif, donc, et bien représentatif de l’approche artistique transdisciplinaire de la compagnie régionale qu’il dirige, Organic Orchestra.
L’occasion aussi de découvrir une nouvelle innovation technique : un « moteur audio » nommé « Le Grand Méchant Loop ». Un nom qui ne surprend pas quand on sait qu’Ezra écrit ses idées musicales sous la forme de contes avant de les composer.

 

chrones_611x338_v3 

Chrones questionne notre relation au temps, à l’action, au sensible. Est-il désirable de contrôler notre environnement jusque dans les plus petits interstices de ce temps nommé réel ? C’est aujourd’hui sans retenue que nous cherchons à devenir polychrones ; à manipuler les matières, en anticiper les signaux et cumuler nos actions à chaque instant pour raccourcir le temps d’interaction avec nos pairs. Nous déléguons volontiers à l’outil, quitte à perdre nos savoir-faire, notre savoir être, le temps de l’ennui et du rêve. Cette question nous envahit de jour en jour et devient prégnante sur scène, comme amplifiée lors du temps de l’interprétation.

Fi des classes comme des castes, il ne subsiste lors de ce voyage à l’intérieur du temps que les artisans d’une œuvre vivante et leur auditoire. Le plateau devient alors un laboratoire d’alchimie sensorielle, où des tisserands d’étoffes sonores et visuelles, d’origines numérique comme analogique ou organique, cherchent l’altération de la perception du temps.

chrones_cieoo_w

 

chrones_virginiesalvanez_w

© Virginie Salvanez

 

Cie Organic Orchestra

Fondée par Ezra (alias Vincent Chtaïbi), musicien beatboxer & augmenteur, la compagnie Organic Orchestra (Cie O.O) produit des créations à la fois contemporaines et populaires, transdisciplinaires et collaboratives. Depuis bientôt dix ans, Ezra a su fédérer une équipe constituée d’acteurs et de faiseurs (autodidactes ou diplômés), d’artistes, de techniciens, de scientifiques, d’ingénieurs, de pédagogues, mais aussi d’acteurs culturels curieux et engagés. La compagnie rassemble des individus ayant pour point commun d’être d’enthousiastes chercheurs, défricheurs et explorateurs.

 

Tarifs : carte Stereolux 6€ – prévente 9€ – sur place 11€

Infos et réservations sur www.stereolux.org

TAGS:

A LIRE AUSSI

  • Gabey Tjon a Tham expose à StereoluxGabey Tjon a Tham expose à Stereolux En deux mouvements, simultanément cinétique et optique, l’artiste nous convie à un voyage hypnotique et tangible. Les simples lois de la physique, incarnées avec leurs évidentes précision […]
  • Le festival Présences électronique s’installe au Centquatre-ParisLe festival Présences électronique s’installe au Centquatre-Paris Des pionniers de la musique concrète aux artistes de la scène électronique actuelle française et internationale, plus de 20 artistes se réunissent au Centquatre-Paris les 14, 15 et 16 […]
  • La Coop retrouve L’Ososphère !La Coop retrouve L’Ososphère ! Née en 1997, L'Ososphère est un programme d’actions autour des cultures numériques et du renouvellement de la forme de la ville. Il se déploie dans le temps et dans l’espace urbain de […]
  • Exposition Peter William Holden à StereoluxExposition Peter William Holden à Stereolux Ballet mécanique en trois mouvements du 15 mars au 9 avril 2017. Vernissage le 14 mars à 18h30. Entre détournement, pied de nez au tout technologique et clin d’oeil aux automates, ce […]
  • Horam\VRHoram\VR Entretien avec William Eldin, co-fondateur avec Damien Mulhem du studio de création Horam\VR, sur "la réalité de la réalité virtuelle".
  • Disnovation : autopsie de l’innovationDisnovation : autopsie de l’innovation DISNOVATION.ORG une autopsie de l'innovation Après avoir piloté récemment deux expositions collectives — Go Canny, poétique du sabotage à La Villa Arson et Futurs Non Conformes dans […]

PARTAGER CET ARTICLE

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn

AUTEUR

Muriel had written 234 articles for Magazine MCD