Chroniques (acte 1) – Imaginaires numériques, du 16 juin au 30 août 2016

Faisant suite à « Chroniques des Mondes Possibles » lors de Marseille-Provence 2013, au cycle « Matière Cinéma » en 2014, et au week-end « Made In Friche Machines » à l’automne dernier, Seconde Nature et Zinc poursuivent leur collaboration et proposent « Chroniques », nouveau temps fort estival consacré aux arts et aux cultures numériques.

 

DP_chroniques_affiche_w

 

Fil rouge de l’événement, l’exposition « Irisations » vient rendre hommage à l’œuvre visionnaire de Victor Vasarely, précurseur à plus d’un titre des arts numériques actuels et dont on fête cette année les quarante ans de son centre architectonique d’Aix-en-Provence.

En invitant une vingtaine d’artistes contemporains nationaux et internationaux, l’exposition « Irisations » propose d’explorer la lumière notamment au travers de l’arc en ciel, phénomène optique et météorologique connu de tous. Déployée à la Fondation Vasarely et à la Cité du livre d’Aix-en-Provence, « Irisations » dévoile des installations cinétiques qui invitent à franchir de nouveaux espaces sensitifs.

COUV_CHRONIQUES_w

Aussi, chaque œuvre présentée traite à sa manière les nuances entre effets de lumière et perception visuelle, joue à déconstruire le spectre lumineux, invitant le public à saisir le rapport avec son environnement, à explorer la relativité de la perception, et ses nombreux paradoxes.

« Irisations » explore enfin les liens naturels qui unissent art optique et arts numériques. Ceux où sans doute plus qu’ailleurs, l’œil du spectateur, l’espace, l’interaction et le mouvement sont au cœur du processus artistique.

Timothée Talard

Timothée Talard

Pe Lang

Pe Lang

Flavien Thery

Flavien Thery

Refik Anadol

Refik Anadol

Troika

Troika

 

Aux côtés d’« Irisations », s’ajoute un ensemble de propositions qui alimentent ce temps fort.

Les « Chroniques sonores » marquent notamment le retour des soirées musique à Seconde Nature avec la venue du producteur Legowelt, du turbulent collectif techno lyonnais BFDM, Zaltan patron du label Antinote, ou encore les dj set de Oil et Fred Berthet duo de producteurs à l’initiative des mythiques Troublemakers. Des volets de médiation, des rencontres, ateliers de créativité et de pratiques artistiques viennent compléter cet été numérique, sans oublier le Summercamp à destination des plus jeunes.

BFDM

BFDM

 

Deux expositions en hommage aux quarante ans de la Fondation Vasarely et au 110e anniversaire de la naissance de l’artiste.
– Une exposition contemporaine, « Irisations », dans le cadre de « Chroniques ».
– Une exposition retrospective, « MultipliCITÉ », proposée et produite par la Fondation Vasarely.

 

EXPOSITION « IRISATIONS »

De l’art cinétique à l’art numérique.
Du 16 juin au 2 octobre 2016.
Fondation Vasarely | Cité du livre (Aix-en-Provence)

Une coproduction Seconde Nature, ZINC, Mécènes du Sud. En partenariat avec Lab-Gamerz.

Le 16 juin 2016 – 10h00 : Vernissage à la Fondation Vasarely (Aix-en-Provence)

Fondation Vasarely

Fondation Vasarely

Le 17 juin 2016 – 19h00 : Vernissage à la Cité du Livre (Aix-en-Provence)

Les œuvres d’« Irisations » explorent le rayonnement lumineux, son spectre, ses couleurs, et le phénomène perceptif. Contemplatives, immersives, ou sensibles, elles nous confrontent à la relativité de la perception et à ses paradoxes.

Dans cette exposition qui invite une vingtaine d’artistes contemporains nationaux et internationaux, l’œil du visiteur, l’espace, l’illusion et le mouvement sont au cœur du processus artistique.

L’exposition à la Cité du livre redéfinit quant à elle les cadres et les frontières de la réalité et de sa perception. Pour l’occasion, l’exposition coproduite avec Lab-Gamerz présente trois créations exclusives. L’artiste canadien Herman Kolgen inaugure sa dernière installation autour de sa série « Seismik ».

Herman Kolgen

Herman Kolgen

Refik Anadol brise le cadre illusoire de l’espace en immergeant le spectateur dans un espace mouvant qui questionne la manière d’appréhender l’environnement. Florian Voillaume & Thomas Girardot jouent quant à eux avec notre image pour créer un nouveau « moi » dont on ne maîtrise finalement pas la

 

 

EXPOSITION « MULTIPLICITÉ »

Du 16 juin au 2 octobre 2016
Fondation Vasarely | musée Vouland | château de Gordes

 

L’exposition « MultipliCITÉ », révèle le parcours de Vasarely, de la Hongrie de son enfance et de sa formation à la Provence, sa terre d’élection pour ses grands projets de diffusion sociale de l’art. Elle propose un cheminement inédit à travers ses recherches de plasticien et de théoricien visionnaire dans l’Europe politique et artistique du XXe siècle.

Aujourd’hui, l’œuvre de Vasarely, plasticien utopiste et visionnaire, rayonne mondialement. Elle préfigure l’art numérique et l’art urbain en plein essor, qui font écho à ses programmations complexes, à sa volonté d’intégrer l’art à tous les domaines de la vie et à son rêve de cité polychrome du bonheur.

Cette exposition fait entrer l’œuvre incontournable de Vasarely de plein-pied dans le XXIe siècle.

TAGS:

A LIRE AUSSI

PARTAGER CET ARTICLE

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn

AUTEUR

Muriel had written 234 articles for Magazine MCD