Elektra 18

ELEKTRA 18
we are the robots !

elektra2017

Cette année le festival ouvrira ses portes le 27 juin à 19h à la Société des arts technologiques – SAT avec une œuvre projetée dans la SATosphère, TIM, une projection immersive de Nicolas Noël Jodoin, Joël-Aimé Beauchamp et Marussia Lamy. Au cours de cette projection immersive, vous plongerez dans le monde intérieur de Tim et chuterez du même coup avec lui au travers des paysages oniriques de son univers. Un espace grandiose où la relation avec le temps s’exprime au travers de puissantes et magnifique images accompagnées d’une expérience sonore saisissante.

Programmation du 28-29 Juin à L’Usine C de 21H à 01H :
- La performance INFERNO de Louis-Philippe Demers & Bill Vorn (QC-CA)
Le but, avec Inferno, c’était de rapprocher la machine le plus près possible du corps du spectateur, d’essayer de créer un rapport presque intime entre les deux. Louis-Philippe Demers  En ouverture du festival les 28 et 29 juin, suite au succès retentissant de 2016, ELEKTRA présentera la performance exceptionnelle INFERNO des artistes Louis-Philippe Demers et Bill Vorn. INFERNO est une oeuvre robotique participative où les spectateurs revêtent des exosquelettes et deviennent acteur de la performance.

- A Truly Magical Moment – Oeuvre interactive d’Adam Basanta (QC-CA)
À travers cette oeuvre Adam Basanta «s’amuse à tordre les codes ou en abuser de manière à créer une fissure dans notre compréhension de la technologie et de sa place dans notre vie». Adam Basanta explore certains aspects étonnants du paysage médiatique que nous côtoyons tous les jours. Cette oeuvre interactive dénonce de façon humoristique l’hyper-connectivité du 21e siècle et la déconnexion qui en résulte.

- Enigma – Installation audiovisuelle du duo Purform, Yan Breuleux et Alain Thibault (QC-CA)
Le duo Purform, Yan Breuleux et Alain Thibault, présentera Enigma une installation audiovisuelle basée sur une transposition des notions de cryptage et d’encryptage sous la forme d’une exploration poétique de la pensée d’Alan Turing. Un projet qui se veut la mise en scène d’une multiplicité de formes de codages de l’information visuelle et sonore. Enigma explore les problématiques de l’intelligence artificielle, de l’apprentissage profond, de l’identité numérique ainsi que sur la modélisation systémique.

- The Indivisible (Prototype N.1) – Installation audiovisuelle à grande échelle de Norimichi Hirakawa (JP)
L’observateur se retrouve immergé dans un processus numérique qui se traduit par le débit constant et rapide de pixels et d’interférences sonores. Hirakawa construit ainsi une démonstration tangible, malgré accablante, du data et des processus algorithmiques.

- Light Wave – Installation lumino-cinétique de Jaehyuck Bae et Junbong Song (KR)
Light Wave est une installation lumino-cinétique produisant des illusions d’optique par le biais d’une matrice composée de multiples DEL en mouvement. Le spectateur peut ainsi expérimenter différentes perceptions spatiales générées par cet ingénieux dispositif lumineux motorisé.

- Chair Walker 2.0. – Installation robotique de YoungKak Cho (KR)
YoungKak Cho transforme des objets du quotidien, des chaises, en leur appliquant des mécanismes robotiques, a n d’en éliminer leur fonction première. Lorsque les capteurs du robot interceptent un obstacle ou un sujet, les chaises s’en éloignent, évitant ainsi l’interaction homme – machine. L’oeuvre propose un questionnement sur le comportement, les interactions sociales et l’intimité.

+ 11e Marché international de l’art numérique (MIAN)

Festival Elektra
les 28 et 29 Juin, Montréal (Québec / Canada)
> http://elektramontreal.ca/fr/
> https://www.facebook.com/events/645551958967036

Enigma - Installation audiovisuelle du duo Purform, Yan Breuleux et Alain Thibault (QC-CA). Photo: D.R.

Enigma – Installation audiovisuelle du duo Purform, Yan Breuleux et Alain Thibault (QC-CA). Photo: D.R.

The Indivisible (Prototype N.1) - Installation audiovisuelle à grande échelle de Norimichi Hirakawa (JP). Photo: D.R.

The Indivisible (Prototype N.1) – Installation audiovisuelle à grande échelle de Norimichi Hirakawa (JP). Photo: D.R.

TAGS:

A LIRE AUSSI

PARTAGER CET ARTICLE

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn

AUTEUR

Laurent Diouf had written 427 articles for Magazine MCD