Fête des lumières 2013 : l’espace public au bout du tunnel

En quelques années, la Fête des lumières lyonnaise est devenue une référence internationale en matière de manifestation populaire mettant en résonance installations lumineuses – plus ou moins technologiques et multimédia – et réappropriation de l’espace public par des habitants en manque d’expérimentations – et de circulations ! – douces.

 

fête

Une fois encore, l’édition 2013 a été un gros succès en termes d’affluence, avec plus de 70 œuvres sur site à l’échelle de la ville. Mais comme souvent, c’est en déambulant de nuit au-delà des pièces au mapping architectural 3D un peu convenu du centre-ville que se débusquaient les projets les plus enthousiasmants.

 

De l’eau et des LEDs

Du côté du quartier Confluence, au sud de la gare de Perrache, le dialogue symbolique entre l’Hôtel de Région et le bassin portuaire lui faisant face exprimait une symétrie subtile. Si, dans le temple moderne de l’exécutif régional, la nature immersive procédant de la rencontre du chœur et du violoncelle de l’ensemble musical de l’Hostel Dieu et de la structure dynamique modulaire et triangulaire en LEDs GRID développée par le studio de design interactif Whitevoid de Christopher Bauder – assisté du travail de synthèse musicale électronique de Robert Henke aka Monolake – surlignait une inclination technologique transdisciplinaire, la nature beaucoup plus ludique et lo-fi des deux installations au bord de l’eau traduisait un équilibre plus organique.

© Paul-Bourdrel

GRID produit par Tetro © Paul Bourdrel

Le clip réalisé par Tetro pour GRID

 

Les éléments naturels y étaient en effet mis en valeur : le feu, dont les braseros lumineux du Flammes de la compagnie La Machine transcendaient la nature grégaire ; l’eau, support déclencheur tactile des formes libres dessinées à partir des LEDs hautement sensitifs du mur interactif Water Light Graffiti d’Antonin Fourneau.

Water2_bandeau

Water_bandeau

Water Light Graffiti d’Antonin Fourneau © Art2M

 

Pérennisation de l’éphémère

Plus au nord, le nouveau tunnel en circulation douce de la Croix-Rousse, permettait à la Fête des lumières de franchir le pas de son modus operandi habituellement éphémère. Conçu par les scénographes du studio Skertzò, Hélène Richard et Jean-Michel Quesne, le dispositif d’habillage multimédia s’installe ici dans la durée en dévoilant une succession de projections audiovisuelles se diffusant lentement dans la longueur profilée du Tube souterrain de 1,8 km. Un étrange ballet magnétique en anamorphose dont les tableaux variés de fleurs ondulantes, d’astres fuyants et de danseurs fantômes épousent avec tact les contours circulaires du lieu, et mettent en perspective de façon intrigante et visionnaire une notion d’esthétique multimédia directement intégrée dans la réflexion urbaine à long terme.

© Muriel Chaulet

Tunnel de la Croix-Rousse © Muriel Chaulet

 

La panorama de la Fête des lumières en images ici

 

Laurent Catala

 

 

TAGS:

A LIRE AUSSI

  • Le festival Présences électronique s’installe au Centquatre-ParisLe festival Présences électronique s’installe au Centquatre-Paris Des pionniers de la musique concrète aux artistes de la scène électronique actuelle française et internationale, plus de 20 artistes se réunissent au Centquatre-Paris les 14, 15 et 16 […]
  • La Coop retrouve L’Ososphère !La Coop retrouve L’Ososphère ! Née en 1997, L'Ososphère est un programme d’actions autour des cultures numériques et du renouvellement de la forme de la ville. Il se déploie dans le temps et dans l’espace urbain de […]
  • Gamerz 2017Gamerz 2017 GAMERZ festival des arts multimédia À la différence d'autres festivals dotés d'une programmation monolithique, Gamerz se structure autour d'un parcours d'expositions pensé comme un […]
  • Art Avatar 2Art Avatar 2 Après avoir présenté ses œuvres interactives en 3D au Centre Pompidou à Paris en 2014, Pia MYrvoLD en propose une deuxième "version", reconfigurée, à la Vitenfabrikken de Sandnes en Norvège.
  • Le Rêve des formesLe Rêve des formes Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains propose Le Rêve des formes, une exposition pour célébrer 20 ans d'utopie art/science.
  • Grand Soir NumériqueGrand Soir Numérique GRAND SOIR NUMERIQUE la révolution pour la musique contemporaine C'est la présence d'Alex Augier, à l'affiche du Grand Soir Numérique, qui nous a décidés de sortir de notre tanière pour […]

PARTAGER CET ARTICLE

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn

AUTEUR

Muriel had written 234 articles for Magazine MCD