Mirage Festival à Lyon du 19 au 23 février 2014

Pour cette seconde édition, le Mirage Festival s’installe à Lyon du 19 au 23 février et poursuit ses explorations à la croisée du son et de l’image, laissant libre cours aux expérimentations multimédia. Le festival investira une dizaine de lieux dont le musée des Beaux-Arts de Lyon, l’amphithéâtre de l’Opéra,  4 galeries , Le Lavoir Public (un ancien lavoir), le Grand Temple protestant de Lyon et le nouveau club de Lyon baptisé le Sucre… Une programmation hybride réunissant artistes locaux, nationaux et internationaux.

 

affiche

A l’inauguration, qui se déroulera dans le Réfectoire baroque du musée des Beaux-Arts de Lyon, sera présentée l’installation Full Turn (réalisé par Benjamin Muzzin, étudiant de l’ECAL Lausanne). Un cadre unique pour une œuvre très intrigante qui reprend le vieux principe du thaumatrope.

Full Turn (Benjamin Muzzin)

Full Turn (Benjamin Muzzin)

 

Une série d’installations seront visibles sous la forme d’un parcours gratuit dans 4 galeries des Pentes de la Croix-Rousse (quartier lyonnais).  Temps fort du festival qui ramène un large public car gratuit mais aussi avec une programmation accessible. Le jeudi 20 aura lieu un vernissage simultané dans les 4 galeries afin de découvrir : Murmur, Extrapolis, Light’n'brick, A scanner darkly.

 

bandeau_1

Murmur ; Extrapolis ; Light’n'brick ; A scanner darkly

 

Une façon pour le public de découvrir un échantillon de la création liée au numérique et aux nouveau médias.

Du jeudi au samedi, chaque soir, une soirée de performances audiovisuelles. A ne pas manquer, la performance Syn_ par Ryoichi Kurokawa dans le Grand Temple protestant ou encore, la performance Late Speculation par Nonotak. La soirée du jeudi invite le groupe lyonnais CT4C.

bandeau_2

Syn_ par Ryoichi Kurokawa ; Late Speculation par Nonotak

le groupe lyonnais CT4C

Le groupe lyonnais CT4C

 

Plusieurs temps de rencontres et d’échanges avec des professionnels seront également proposés. Sur le thème des expériences audiovisuelles, des artistes sélectionnés suite à un appel à projet viendront présenter leurs créations en cours devant un public technophile (artistes, ingénieurs, informaticiens, chercheurs, techniciens, amateurs et geeks éclairés…) et exposer les défis techniques qu’ils rencontrent durant leurs développements.
AADN évoquera des questions comme : L’art du bit : un art politique ? Quelle portée politique de l’œuvre à l’ère numérique ?

Trois workshops aborderont :
- les techniques de guerilla visuelle urbaine allant de la construction de kit d’intervention vidéo jusqu’à l’organisation de parcours de projection en espace public ;

- la découverte de Processing et du graphisme génératif via l’intégration des notions d’aléatoire et de paramétrique dans la création visuelle.

- Paint Mapping : création de fresques, peintures ou supports de projection en 2D et 3D sur lesquels seront projetés les images animées et/ou filmées qu’ils auront réalisées.

 

Deux soirées, les vendredi et samedi, dédiées aux rythmes électroniques avec une scénographie réalisée à base de LED et mapping video, auront lieu au Sucre, totalement transformé pour l’occasion. Le Sucre comme vous ne l’aurez jamais vu !
A l’occasion du Mirage Festival, deux grands noms de la techno viendront représenter l’écurie Delsin : le maître mancunien Claro Intelecto en live pour un de ses rares passages en France, accompagné du producteur hollandais Conforce, qui présentera son nouvel album, sorti fin 2013. La CLFT Militia rejoindra ce line-up strictly techno, pour représenter la bouillante scène lyonnaise.

bandeau_3

Claro Intelecto ; Conforce ; CFLT Militia

 

La programmation au Lavoir Public proposera plusieurs séances d’explorations numériques :
- Crystal Ray (Mysquare, Suisse) mettra en jeu la fascination de l’homme pour l’architecture de l’univers et les énergies qui l’animent.

- Une expérience participative : « Bring Your Own Beamer » : apporte ton propre projo

- Une exposition participative intitulée Phone arts

- Drei, un jeu collaboratif au graphisme minimal et épuré

bandeau_4

Crystal Ray ; Phone arts ; Drei

 

Durant cinq jours, le Mirage Festival invite le public à venir découvrir sa vision de la création de demain. Une sélection destinée à ravir aussi bien le jeune public et les curieux que les professionnels et les amateurs avertis.
logo_Mirage

TAGS:

A LIRE AUSSI

  • Gamerz 2018Gamerz 2018 festival des arts numériques La 14e édition du festival Gamerz investit la Fondation Vasarely, l'École supérieure d'art et la Bibliothèque Méjanes à Aix-en-Provence ainsi que la Galerie […]
  • Exhibit !Exhibit ! EXHIBIT ! Explorons les cultures numériques Scène de Musiques actuelles du Havre, le Tetris est porté par une équipe qui a toujours su croiser plusieurs disciplines artistiques, à […]
  • MCD recrute un stagiaire MCD recrute un stagiaire MCD cherche une nouvelle recrue pour son équipe, un(e) chargé(e) de communication pour un stage de 4 à 6 mois, évolutif en emploi. Avis aux passionnés des cultures digitales et de […]
  • OPEN SOURCE BODY OPEN SOURCE BODY Premier festival en France dédié à l’Open Hardware pour la santé et l’accès aux soins Une semaine de meet-ups, workshops, conférences et performances à Paris - Un événement du […]
  • Disnovation : autopsie de l’innovationDisnovation : autopsie de l’innovation DISNOVATION.ORG une autopsie de l'innovation Après avoir piloté récemment deux expositions collectives — Go Canny, poétique du sabotage à La Villa Arson et Futurs Non Conformes dans […]
  • ELECTRON 2018ELECTRON 2018 Opération Phoenix pour le festival Electron… Après quelque temps d'incertitude, ce rendez-vous des cultures électroniques de Genève se métamorphose pour sa 15ème édition. Auparavant […]

PARTAGER CET ARTICLE

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn

AUTEUR

Muriel had written 234 articles for Magazine MCD