MIRKO LOKO

Un peu sombre, un peu étrange malgré ou à cause de sonorités cristallines qui virevoltent entre deux lourdes combinaisons rythmiques que l’on croyait réservées au dubstep… C’est ainsi que débute cet album de Mirko Loko avant de rebondir sur des compositions à la fois un peu plus linéaires et percutantes. C’est efficace et les morceaux sont suffisamment longs pour vraiment nous embarquer. Un petit interlude ambient ("Astral vaccum"), et la machine repart. Véritable mécanique bien huilée, "Bluebook", la sixième piste, gagne progressivement en intensité avec des samples de communication radio (voix nasillardes et bips inhérents). Une construction et une ambiance captivante qui évoque "Terminal" de Monolake par exemple. C’est le meilleur titre. Plus mesuré, le suivant n’en reste pas moins intrigant. Tout comme "Tahktok" avec ses boucles sur des voix lancinantes et sa rythmique obsédante qui constitue également un "morceau de choix"…
<www.cadenzarecords.com>

TAGS:

A LIRE AUSSI

  • De la contrainte mécanique à la gestuelle tactile  De la contrainte mécanique à la gestuelle tactile le rôle de la main dans les nouvelles technologies On pourrait dire, dans la continuité d’Aristote, qu’elle est douée de pensée. S’affairant discrètement, doctement, au-dessus d’une […]
  • AU-DELÀ DU DIGITALAU-DELÀ DU DIGITAL L'ART AU-DELÀ DU DIGITAL Attention au contresens… Contrairement à ce que l'on pourrait penser, au travers de son ouvrage L'art au-delà du digital, Dominique Moulon ne propose pas une […]
  • Quantitative Easing Quantitative Easing QUANTITATIVE EASING (for the street) L’artiste Axel Stockburger a installé en plein centre-ville de Vienne, en Autriche, une sculpture monumentale crachant des pièces d’un euro sur un […]
  • La Fabrique Du VivantLa Fabrique Du Vivant Lorsque l'on évoque l'hybridation entre la science du vivant et l'art à l'ère du numérique, il ressort immédiatement un nom : Eduardo Kac. Avec ses manipulations transgéniques "empruntées" […]
  • Elektra 2018Elektra 2018 ELEKTRA automata Bientôt 20 ans, 19 pour être précis : le festival Elektra affiche l'insolence de la jeunesse en célébrant cette année le corps. Corps électrifié, mécanisé, augmenté, […]
  • La PaillasseLa Paillasse La Paillasse art, science et biologie à bidouiller soi-même Si l'image des biohackers fait simplement penser à des activistes, politiquement et esthétiquement investis dans les aspects […]

PARTAGER CET ARTICLE

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn

AUTEUR

Laurent Diouf had written 467 articles for Magazine MCD