Retransmission de la MCDate sur la cyber résistance

MCDate, café numérique. Mardi 24 mai 2011 à 19h

CYBER RÉSISTANCE

Artistes, critiques, théoriciens nous interpellent sur la question de la liberté et de la neutralité d’Internet, ils interrogent le potentiel du réseau, ses failles, son impact sur la création et l’engagement radical.
Cette rencontre est animée par Anne Roquigny, avec Maria PTQK, Nathalie MagnanJean Baptiste Bayle, Pedro Soler, Marie-Lys Lubrano et Thierry Théolier.

MCDate « Cyber résistance » – 1ere partie from Musiques et Cultures Digitales on Vimeo.

MCDate « Cyber résistance » – 2e partie from Musiques et Cultures Digitales on Vimeo.

Présentation des intervenants & liens internet pour poursuivre la réflexion :

Maria Ptqk est une chercheuse indépendante. Elle a organisé des conférences et des ateliers, dans des festivals et des centres d’art, sur ​​l’Art, la culture numérique, l’innovation, le genre ou les politiques culturelles. Elle collabore avec différents médias et sur des projets culturels et de recherche indépendante. Elle est actuellement membre de l’équipe de gestion GenderArtNet de la Fondation européenne de la culture et coordinatrice de Soft Power, un programme d’activités culturelles sur les sciences de la vie et la biotechnologie.
http://ptqkblogzine.blogspot.com/
http://ptqkblogzine.blogspot.com/2011/05/takethesquare-globalcamp.html

Nathalie Magnan : Théoricienne des médias, Activiste féministe, professeure à l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts de Bourges. Elle a été vacataire à l’Université de Californie de Santa Cruz (1986-89) et à l’université de Paris VIII (1991-1999). Nathalie MAGNAN a coordonné plusieurs recueils de textes en français, dont La Vidéo, entre art et communication, Paris, ensb-a (1997) et, en collaboration avec Annick BUREAUD, Connexion, art, réseaux, média, Paris, ensb-a (2002). Elle a publié de nombreux articles dans des anthologies, des revues scientifiques, catalogues d’expositions et presse ( Le Monde Diplomatique, Liberation, Visual Anthropology Review, Dictionnaire gay et lesbien,…). Réalisatrice plusieurs fois primée, elle a collaboré avec Paper Tiger TV Donna Haraway Reads the National Geographies of Primates, (1987), en tant que réalisatrice de documentaire de création L’éprouvante éprouvette mais aussi pour Canal+ Lesborama (La Nuit Gay, 1995), Internautes (La Nuit Cyber, 1995), Il n’y a pas de fumée sans feu (L’Oeil du Cyclone, 1996), en collaboration avec Deedee Halleck Gringo in mañana land 1991. Elle est la co-fondatrice du Festival de films gays et lesbiens de Paris dont elle a été présidente. Elle a un MFA de SUNY Buffalo (Visual Studies Worshop) et les examens de Qualification du PH-D History of consciousness à Université de California à Santa Cruz.
http://www.actupparis.org
http://www.indymedia.org/fr/index.shtml
http://www.gnu.org/home.fr.html
http://www.telekommunisten.net
http://www.seppukoo.com
http://www.wikileaks.ch

La trajectoire de Pedro Soler témoigne d’une intense activité en tant que créateur et gestionnaire culturel. Il est à l’origine de nombreuses initiatives nationales et internationales reliant les domaines du multimédia, de l’Art et du théâtre, individuellement comme collectivement. On peut citer pour exemple Dadata, une création audiovisuelle, Didascalie.net, une plateforme théâtre-multimédia, GISS.tv, un service de stream en logiciel libre.
Il a été commissaire du fameux festival SONAR de Barcelone de 1999 à 2006. De 2006 à 2010, il a été directeur de Hangar, centre de production des Arts Visuels à Barcelone. Il a aussi été curateur des expositions L’Espai de l’Intent (Centre Culturel Can Felipa, Barcelone), Lo uno y lo Múltiple (La Capella, Institut de Culture de Barcelona) et Artellewa au Caire. Il est aujourd’hui responsable de la Plateforme Cero au Laboral de Gijon.
http://www.laboralcentrodearte.org

Jean Baptiste Bayle est un artiste, inactiviste, bricodeur. A l’«upgrade» permanent, moteur de l’économie numérique, il oppose le «downgrade», tentative de «résister à ce délire de technologies inutiles», de réfléchir à une alternative aux logiques propriétaires et de construire un futur collectivement par le partage des savoirs libres. JBB est artiste, actionniste audio, inactiviste, bricodeur déprogrammeur et expert de la contre-surveillance au quotidien. A l’«upgrade» permanent, moteur de l’économie numérique, il oppose le «downgrade», tentative de «résister à ce délire de technologies inutiles», de réfléchir à une alternative aux logiques propriétaires et de construire un futur collectivement par le partage des savoirs libres. Il est l’anti-auteur de nombreux sites parodiques et collections de remixs, dont quelques institutions et initiatives privées ont pris le risque de présenter, dont le festival README04, le CNEAI à Chatou, Villette numérique, le Cnac-Magasin à Grenoble, la galerie W139 à Amsterdam, Mains d’Oeuvres,  Galerie Leo Scheer, le New Museum of Contemporary Art, New York..
Agitateur à l’Université, puis à l’Ensba, le Collège Invisible, et enfin Agglo, il continue de rêver d’un monde vivable sous la perspective de la vie immédiate. Il a coordonné différents projets collectifs, Borderphonics, Bugnmix, Ressources, enseigné à l’Ecole supérieure d’art de Grenoble et conduit des ateliers avec l’Atelier d’Architecture Autogérée à Paris, et se produit régulièrement en concert, manifestant permanent de la société de Big Brother.
http://nofuture.biz
http://myownspace.fr
http://www.fnac.com.free.fr
http://jeanbaptiste.bayle.free.fr/GOOGLE
http://popautomate.fr.nf
http://replay.web.archive.org
http://www.ecrans.fr/Myownspace-un-MySpace-vraiment.html

Marie-Lys Lubrano, journaliste depuis 6 ans, freelance travaillant habituellement sur des sujets politiques et de société, elle était en Egypte après la chute de Moubarak et est partie en Libye trois jours après la fin des massacres à Benghazi, le 23 février. Elle y a passé deux mois, en immersion complète aux côtés des insurgés libyens, sur la ligne de front entre Ajdabiya et Raslanouf.

Thierry Théolier est un poète performer et surtout hacktiviste du web depuis près de 10 ans. Provocateur-né (en 68) TH (son alias) est toujours prêt à s’engouffrer dans les failles des systèmes déjà constitués et à se jouer en temps réel des mouvements de mode, il entend œuvrer pour pirater le langage ainsi que les us et coutumes de l’époque afin de mieux détourner les codes normatifs du moment. Il s’agit pour lui de se situer dans les angles morts de l’ordre établi pour faire vivre des perspectives sauvages. Profiter d’une situation marginale pour créer des configurations à partir desquelles provoquer des situations nouvelles, inattendues, et œuvrer ainsi, de situation en situation, au gré de la redéfinition permanente des configurations, pour la genèse et la ré-génération d’actes libres: tel semble être « le dessein sans fin » du travail de réseau entrepris depuis des années par Thierry Théolier. Il a spammé un livre, son premier baise-sollers CREVARD aux Caméras Animales, salué entre autres par Gérard Guégan, Chloé Delaume et Rock’n Folk.
http://alibi-art.com

Opération 56 K : Internet pour la Lybie. Il s’agit dans un premier temps de récupérer tous les vieux modems analogiques 56 K que nous pouvons trouver et les envoyer en Lybie. Ce sont les seuls modems capables de se connecter à Internet depuis une ligne fixe. Les Libyens vivants sur les lignes de front sont aujourd’hui dans l’impossibilité de communiquer avec le monde extérieur, seuls les vieux modems, permettent d’accéder à ce droit fondamental. Par l’intermédiare d’un reporter free lance en Lybie, nous sommes soutenus en Libye par le réseau des blogueurs des Benghazi et Tobrouk. Dans le cadre de cette opération, nous allons lancer un appel au réseau afin que ceux qui possèdent de vieux modems inutilisables en France, nous les apportent, afin de les envoyer dans la zone contrôlée par les révolutionnaires.
Ce projet est porté par le journaliste Tristan Ranx. La mise en liens et la communication sont assurées par Thierry Théolier du Syndicat du Hype.

- – - – - – - – - – - – - – - – - – - -
La MCDate est une rencontre conviviale autour de la création numérique, dédiée aux formes et questions issues de ces pratiques et usages innovants. Organisé sur la mezzanine de la Maison des métallos dans le cadre du chantier numérique, ce rendez-vous régulier convie artistes, porteurs de projets, directeurs de lieux, entrepreneurs, chercheurs ou bidouilleurs… Le principe de ce format ouvert est de donner à voir, à entendre, à expérimenter le numérique à travers la présentation d’œuvres, de dispositifs, de nouveaux usages, la performance et le débat. Les MCDates sont retransmises en direct sur Digitalarti avec notre partenaire streaming Fullsize.

Image par John Doeff.

TAGS:

A LIRE AUSSI

  • La Coop retrouve L’Ososphère !La Coop retrouve L’Ososphère ! Née en 1997, L'Ososphère est un programme d’actions autour des cultures numériques et du renouvellement de la forme de la ville. Il se déploie dans le temps et dans l’espace urbain de […]
  • Fête de l’AnimFête de l’Anim FÊTE DE L'ANIM retour sur la 13e édition Le véritable coup d'envoi de la 13ème édition de la Fête de l'Anim, qui s'est tenue du 31 mars au 2 avril, a eu lieu le vendredi soir place de […]
  • Nemo 17-18 Biennale Internationale des Arts NumériquesNemo 17-18 Biennale Internationale des Arts Numériques NEMO Biennale Internationale des Arts Numériques En cette rentrée, Nemo revient pour sa saison 2017-2018. Portée par Arcadi Île-de-France, cette Biennale Internationale des Arts […]
  • Printemps Sonique à Paris Printemps Sonique à Paris   Incarnée par Sonic Protest, la formule la plus consistante d’un festival de musiques défricheuses modernes (entendez par là mêlant musiques noise, expérimentale, avant-garde, free-jazz, […]
  • Gamerz 2017Gamerz 2017 GAMERZ festival des arts multimédia Le coup d'envoi de l'édition 2017 de Gamerz a été donné vendredi 3 novembre, avec l'inauguration de l'exposition phare du festival à la Fondation […]
  • Présences Electronique 2017Présences Electronique 2017 PRÉSENCES électronique 2017 14+15+16 avril L'édition 2017 de Présences électronique a débuté sur une "note" assez triste, avec un morceau de Mika Vainio, disparu prématurement quelques […]

PARTAGER CET ARTICLE

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn

AUTEUR

MCD had written 626 articles for Magazine MCD