Systaime

(English below)

/ Qui êtes-vous ? Pouvez-vous nous retracer votre parcours ?
Michaël Borras a.k.a Systaime… un pur rejeton de la culture numérique, celle qui rebat les cartes de nos identités, de notre rapport au monde. Trublion du réseau, vidéaste né en 1973. Je remixe le flux, égratignant les puissants et les poseurs, tout en mettant en lumière notre dépendance médiatique.

// Vous vous intéressez au réseau depuis des années. D’un point de vue artistique que s’est-il passé pour vous ces 15 dernières années sur Internet ? Comment avez-vous perçu, vécu et traversé la naissance et l’adolescence du web ?

Le web a ajouté une démocratisation à l’art, après le street art, le net-art… Le web permet à l’artiste de présenter son travail à moindre coût rapidement à un nombre de personnes illimité et sans interféré par sa présence physique . Le spectateur est focalisé sur le travail (il n’y a pas de jeu de sociabilisation à effectuer), le regard est plus neutre, plus objectif, moins pollué par l’environnement car souvent le spectateur est dans son propre environnement . La création est plus facilement accessible, plus en connexion avec le spectateur, plus proche de lui. Avec l’interactivité, le spectateur devient créateur, son implication est plus importante, plus ludique, plus créative, plus enrichissante, plus épanouissante. Pour moi l’arrivé du web a été une révolution, dans ma vie, dans ma façon de travailler et de communiquer. L’outil idéal à la fois média et médium, récepteur et diffuseur…

/// Quelle est, pour vous, la portée de la notion de réseau ? D’un point de vue social, politique, artistique, philosophique comment le réseau a-t-il modifié notre rapport au monde, à l’espace et au temps, nos usages, nos pratiques, notre façon d’être, de travailler, de penser, de partager, d’échanger, de collaborer, de créer…?
Accélération de rencontres, Accélération de l’accessibilité aux savoirs et aux contenus. Rapidité d’exécution, de réactions, de collaborations. Economie de mouvements et d’argent.

//// Dans le futur, le web sera t-il encore un territoire intéressant à explorer, pensez vous qu’il sera un terrain fertile pour la création, pensez-vous qu’il générera ou produira des formes hybrides où le monde physique et le monde virtuel fusionnent, se frottent et se télescopent ?
Le Web ne sera plus le Web ce sera un tout ! Un tout en interaction avec nous, notre corps, notre cerveau, un prolongement pour certains, une aliénation pour d’autres.

///// Quels sont, pour vous, les sites importants, marquants, emblématiques, incontournables, exemplaires de ces 15 dernières années ?
< http://www.systaime.com >
< http://www.systaime.com/frenchtrashtouch/ >
< http://www.myspace.com/systaime >
< http://www.myspace.com/spamparis >
< http://www.myspace.com/thelink188 >
< http://btof.blogspot.com >
< http://systaime.com/systaimeshop >
< http://www.dailymotion.com/systaime >
< http://www.systaime.com/facebook/ >
< http://www.systaime.com/google/ >
< http://www.systaime.com/youtube >
< http://www.systaime.com/claques/ >
< http://www.playagainstallodds.com >
< http://www.afrigadget.com >
< http://www.gazopa.com >
< http://www.exactitudes.com >
< http://theyesmen.org >
< http://www.davduf.net >
< http://laspirale.org >
< http://www.aka-aki.com >
< http://www.panologic.com >
< http://www.google.org/flutrends >
< http://sekaicamera.com >
< http://www.jimpunk.com >
< http://www.yooouuutuuube.com >

Interview publiée dans le hors-série MCD #3 WJ-SPOTS #1

Acheter ce numéro

www.systaime.com

———————–English
/ Who are you? Can you tell us in a few words what you have been doing these last few years?

Michaël Borras a.k.a Systaime… a regular by-product of digital culture, the kind that re-shuffles our identity cards and our relationship to the world. A network trouble maker, a videographer, born in 1973. I remix the flows, lacerating the powerful and the imposters, highlighting our media independence all the while.

// You have been involved in network activities or netbased projects for many years. From an artistic perspective, what has been happening in this field? What have you witnessed or found interesting about the internet? What is your experience and feeling about the birth and the adolescence of the internet?
The web has added popularization to art; after street art, net-art… The web lets the artist show his work for less, to an unlimited number of people without his or her physical presence being a factor. The spectator concentrates on the work (no socialization required) and he or she has a more objective, more neutral perspective, less polluted by the environment because that environment is often his or her own. The art work is more readily accessible, and is closer, more in connection with the spectator. With interactivity, the spectator become a creator, his or her interaction is greater, and it’s more fun, more creative, richer and fulfilling. For me, the arrival of the web revolutionized my life, the way I work and the way I communicate. The ideal tool that’s simultaneously media and medium, receiver and disseminator…

/// From a social, political, artistic or philosophical point of view, what is the impact of the concept of the network? How has the Internet and the idea of the network modified your attitude and practice, your relation to space and time, and the way we behave, work, think, share, exchange, collaborate, create…?
Maximizer of encounters, Maximizer of access to knowledge and content. Speed of execution, reaction, and collaboration. Money and movement more efficiently utilized.

//// In the future, do you think internet will still be an interesting territory to explore ? Do you think it can be a fertile space for creation? Do you think it will produce interesting, mutating, hybrid artistic forms where the physical world and the virtual world can mutate, merge, fuse or collide?
The Web will no longer be the Web it will be a whole! A whole interacting with us, our bodies, our brains, an extension for some, alienation for others.

///// What are, for you, the most important, emblematic, essential, exemplary websites of the last 15 years?
< http://www.systaime.com >
< http://www.systaime.com/frenchtrashtouch/ >
< http://www.myspace.com/systaime >
< http://www.myspace.com/spamparis >
< http://www.myspace.com/thelink188 >
< http://btof.blogspot.com >
< http://systaime.com/systaimeshop >
< http://www.dailymotion.com/systaime >
< http://www.systaime.com/facebook/ >
< http://www.systaime.com/google/ >
< http://www.systaime.com/youtube >
< http://www.systaime.com/claques/ >
< http://www.playagainstallodds.com >
< http://www.afrigadget.com >
< http://www.gazopa.com >
< http://www.exactitudes.com >
< http://theyesmen.org >
< http://www.davduf.net >
< http://laspirale.org >
< http://www.aka-aki.com >
< http://www.panologic.com >
< http://www.google.org/flutrends >
< http://sekaicamera.com >
< http://www.jimpunk.com >
< http://www.yooouuutuuube.com >

Interview published in MCD special issue #3 WJ-SPOTS#1

Buy this issue

www.systaime.com

Crédits photos: droits réservés

TAGS:

A LIRE AUSSI

  • Anne LaforetAnne Laforet LES MACHINES MEURENT AUSSI... entretien avec ANNE LAFORET Les œuvres créées par et pour Internet rejoignent depuis quelques années les collections des musées. Elles posent de nouvelles […]
  • Disnovation : autopsie de l’innovationDisnovation : autopsie de l’innovation DISNOVATION.ORG une autopsie de l'innovation Après avoir piloté récemment deux expositions collectives — Go Canny, poétique du sabotage à La Villa Arson et Futurs Non Conformes dans […]
  • le Net Artle Net Art Exposer, médier et conserver le Net Art sont réductibles à un unique problème : son éphémérité. Question : que faut-il sauver de cet art du réseau.
  • TelekommunistenTelekommunisten Telekommunisten (Dmytri Kleiner & Baruch Gottlieb) est politiquement engagés dans le domaine de l’art et des technologies de communication en réseau.
  • EspenschiedEspenschied CONSERVER L'ART NUMÉRIQUE À L'AUNE DE SES PROPRES VALEURS Dragan Espenschied est un artiste connu pour ses œuvres du réseau et ses musiques 8-bit. Il dirige le programme de conservation […]
  • Serge HoffmanSerge Hoffman SERGE HOFFMAN réflexion d'un jeune collectionneur / artiste Quelle exposition d'arts numériques vous a le plus marqué ces dernières années ? Une question posée à Serge Hoffman qui […]

PARTAGER CET ARTICLE

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn

AUTEUR

MCD had written 626 articles for Magazine MCD