Bains Numériques

Human Future

La 10ème édition des Bains Numériques, la biennale internationale des arts numériques d’Enghien-les-Bains, se déroulera du 14 au 17 juin sous la bannière Human Future. Une thématique qui amène à réfléchir sur l’homme dans l’urbanité de demain.

Au programme des parcours, installations, expositions, performances, laboratoires, ateliers et concerts qui mêleront art, sciences et société. Avec comme point d’ancrage le Centre des Arts d’Enghein, les Bains Numériques investiront plusieurs lieux et espaces publics. Le ton sera donné dès l’ouverture avec IA, une chanteuse virtuelle matérialisée sous forme holographique qui donnera un live (Aria) où se conjuguent mapping et interaction en temps réel.

Yoichiro Kawaguchi y présentera son univers des formes, fluctuant et chatoyant, comme une plongée subaquatique. On retrouvera à ses côtés des artistes comme Miguel Chevalier (Extra Natural, un jardin virtuel multicolore et luminescent), Eduardo Kac (Télescope intérieur, un œuvre kaléidoscopique conçut en collaboration avec l’astronaute Thomas Pasquet pour son séjour à bord de l’ISS).

Bill Vorn sera également présent avec ses Hysterical Machines, de même que Stelarc, autre pionnier de l’art robotique qui se met en scène avec des prothèses et exosquelettes. On y verra également un dialogue chorégraphique entre une danseuse et un petit robot (Cie Shoenen / Eric Minh Cuong Castaing, Lesson of moon).

Dans un autre genre, impossible d’aborder cette problématique du corps à l’aune futuriste dans croiser ORLAN qui lance une pétition contre la mort (que les transhumanistes rêvent de repousser, si ce n’est d’abolir…). En prime, le 3e volet des aventures de son avatar Bump-Load dans une scénographie très jeu vidéo.

Parmi les autres artistes présents, mentionnons aussi Vitalic (pour un set sur la scène flottante du lac), Maurice Benayoun (Emotion forecast), Catherine Ikam & Louis Fléri (avec deux portraits composés de nuages de points qui s’assemblent et se désassemblent), Philippe Boisnard (une expérience poétique, graphique et philosophique), N+N Corsino (deux navigations chorégraphiques interactives).

Enfin, au cœur de la biennale, une compétition internationale. Un concours avec remise de prix (format bien dans l’air du temps…) dont l’objectif affiché est de révéler, soutenir et accompagner des projets artistiques situés à la marge des disciplines traditionnelles avec une sélection d’installations et de performances autour de trois catégories : arts visuels, human future et arts vivants.

Laurent Diouf

> Bains Numériques, entièrement gratuit
> du 14 au 17 juin, Enghien-les-Bains
> www.bainsnumeriques.fr

bains numériques 2018

A propos de l'auteur

Articles similaires