MCD #73 – La numérisation du monde

janvier / avril 2014

> Préambule :

Passionnant, déroutant, inquiétant…

Depuis un quart de siècle environ, c’est-à-dire depuis l’arrivée en masse de l’informatique personnelle et grand-public, notre présent se conjugue au futur. Cette conjugaison a ouvert la voie à « la numérisation du monde ». Plus précisément à un processus généralisé de numérisation (image, son, etc.) qui redessine notre rapport au temps et à l’espace, à l’imaginaire et au monde, et ce quelque soit notre champ d’activité (communication, éducation, économie, santé, etc.). Un phénomène passionnant, déroutant, inquiétant…

Ce numéro de MCD est né de notre volonté de cartographier ce phénomène. Naissance difficile, s’il en est, puisque assujettie à des reports et aléas, que chaque publication rencontre au demeurant, mais qui nous ont laissé le temps d’approfondir le sujet. Et de renforcer notre motivation quant au fait de mettre provisoirement entre parenthèses le discours des artistes du numérique auxquels nous ouvrons habituellement nos pages, au profit d’une parole plus scientifique, plus universitaire.

Le véritable point de départ de cette édition remonte en effet à une conversation informelle que nous avons eue il y a quelques années avec de jeunes chercheurs en sciences-sociales, en marge d’un article-interview. Leurs champs de recherches (les avatars, le gaming, le hacking, les communautés virtuelles…) — inimaginables pour les générations antérieures — nous ont convaincus de renouer avec la fameuse question du passage de l’analogique au digital. Une des problématiques centrales nos propres recherches en philosophie et sociologie, en DEA puis en Doctorat, à Paris 1 / Panthéon-Sorbonne sous la direction de M. Alain Gras, dans les années 80 et début 90.

Avec un décentrage : depuis, donc, ce n’est plus à proprement parler le passage comme tel qui fait l’objet d’études. Cette translation vers une société numérique est actée, pour le meilleur et pour le pire; bien que cette phase soit encore inachevée comme en témoignent, en particulier, les nombreux soubresauts dans le domaine culturel et social qui obligent à repenser des modèles économiques et hiérarchiques de manière horizontale et transversale…

Mais demeure la question de ses modalités d’inscription, de transcription, de souscription (ou d’adhésion, si vous préférez). De l’arrière-monde que cela implique. Du nouveau monde que cela dessine. Des mondes possibles que chaque « progrès » scientifique et technique laisse entrevoir. Des mondes chimériques que nous promettent aussi les bio et nano-technologies. Sachant que nous ne sommes qu’au début de ce processus…

Aujourd’hui nous assistons, impuissants, au développement presque heure par heure de cette hydride numérique qui colonise la moindre parcelle de notre quotidien. Et au final, avec le verrouillage des logiciels et la réification des données, pour ne pointer que deux travers de cette nomenclature du monde, la numérisation s’avère plus une entreprise de cryptage que de décryptage.

C’est pourquoi nous voulions croiser les propos de philosophes, sociologues, anthropologues, mathématiciens, géographes, médecins et ingénieurs, à propos de ce changement de paradigme qui marque notre entrée dans le XXIème siècle. Comme un jeu de piste multi-directionnel, mais non exhaustif, faut-il le souligner, afin d’éclairer les différentes facettes de cette révolution civilisationnelle; tant au niveau théorique et esthétique, que sur le plan pratique et critique…

Laurent Diouf – Rédacteur en chef

> Sommaire :
Mutations technologiques
Réalité augmentée
Corps numérisé
Interaction homme / machine
Géolocation & urbanisme
Esthétique numérique
Dématérialisation symbolique
Objets communicants
Imaginaire & identité 2.0
Réseaux & culture médiatique
Art & science
Flux & biotechnologie
Ontologie & codage du vivant
Ubiquité & virtualité

> Rédacteurs :
Anne Petiau
Dominique Moulon
Emmanuel Ferrand
Emmanuel Guez
François J. Bonnet
Gérard Dubey
Jean-François Lucas
Jean-Paul Fourmentraux
Jean-Pierre Cometti
Joël Valendoff
Laure Ferrand
Louise Poissant
Michel Tibon-Cornillot
Michel Puech
Norbert Hillaire
Olivier Zattoni
Philippe Boisnard
Sylvain Genevois

> Remerciements :

Ministère de la Culture et de la Communication

A propos de l'auteur

Articles similaires