MCD #64 – Game over culture

La culture des jeux vidéo
bilingue (français / english)
septembre / novembre 2011

> Éditorial :

Il ne vous reste qu’une seule vie !
Nous sommes tous joueurs. Du rétrogaming (Pac-Man, Tetris, Street Fighter, Mario, Space Invaders…), au jeu en réseau (World of Warcraft, Counter Strike…), GTA, jeux géolocalisés, jeux sur téléphone mobile, Kinect, Wii, etc., on joue seul, côte à côte, en famille, à trois, à quatre ou à plusieurs millions. Pour s’amuser, pour gagner, pour socialiser ou apprendre (« serious game »), pour vivre des expériences… « Casual gamer », « hardcore gamer » ou même « nolife », nos avatars remplissent des stades virtuels et réclament « des pixels et des jeux ! ».

Des récompenses, voilà ce qui motive soi-disant le joueur et devient même aujourd’hui un principe de management. Ici, le jeu consiste simplement à lire pour découvrir les tops et les flops, les stars cachées derrière leurs créations, les jeux indépendants, les joueurs-acteurs qui se rebellent, et les artistes, bien sûr, qui détournent ces jeux, inventent le slow gaming, créent de la musique 8 bits, et vous obligent même à partager votre manette !

À la fin de ce numéro, il y a peut-être une deuxième vie… Impossible de faire le tour de la planète jeu en un seul volume. Sur cette thématique, MCD a confié la rédaction en chef à Annick Rivoire et son équipe de Poptronics, une collaboration qui se poursuit avec le prochain numéro « écolo-techno ». Attention… Game over Culture !

Anne-Cécile Worms – Directrice de la rédaction

> Remerciements :
Nous remercions notre partenaire Poptronics et Annick Rivoire sur cette publication, ainsi que les institutions qui soutiennent cette publication, le Ministère de la Culture et de la Communication et la Région Île-de-France, le co-éditeur de notre nouvelle formule, Digitalarti, et nos partenaires, Orange et Epitech.

A propos de l'auteur

Articles similaires