MCD HS #06 – Internet des objets

hors-série / janvier 2011

> Éditorial :

La complainte du progrès
It was the best of times ; it was the worst of times… En 1998, l’auteur de science-fiction David Brin publie The Transparent Society et imagine deux villes du futur : dans la première, la « City of Control », la technologie est mise au service de la surveillance, du contrôle et de la sécurité, dans l’autre, la « City of Trust », elle est au service de la transparence, du soin et de la solidarité. Plus de dix ans plus tard, ces questions résonnent particulièrement avec le développement des caméras de surveillance, téléphones mobiles 3G, RFID…

Les objets communicants vont-ils réenchanter la vie au quotidien ? Si en 2011, un Nabaztag m’annonce la météo le matin, et que je crée déjà des objets avec mon imprimante 3D couleur, mon réfrigérateur pourra-t-il commander directement en ligne la livraison d’un fromage bio dans une ferme du Cantal et ma nouvelle machine à laver sera-t-elle produite entièrement en open source dans un fablab ?

Pour répondre à ces nouvelles questions, MCD a co-produit le premier Council France, une journée sur les possibles de l’Internet des objets, initiée par Rob Van Kranenburg et Natacha Roussel. Et publie aujourd’hui ce numéro spécial à la fois prospectif et critique pour lequel j’ai choisi Annick Rivoire, fondatrice et directrice de Poptronics, comme rédactrice en chef.

Au sommaire notamment, les contributions de Daniel Kaplan, directeur de la Fing, et de Bruce Sterling, auteur de science-fiction, des sujets sur la réalité augmentée, les jeux géolocalisés, les pays du Sud, des interviews d’artistes comme Meghan Trainor, Albertine Meunier, Paula Roush, Olga Kisseleva…

Anne-Cécile Worms – Directrice de la rédaction

A propos de l'auteur

Articles similaires