MCD #66 – Machines d’écritures

littératures, scènes et médias à l’ère du numérique
mars / mai 2012 – bilingue (english / french)

 
> Éditorial :

Nouvelles machines / Nouvelles écritures

En décembre 2010, au ZKM, un robot recopiait la Bible sur des rouleaux de papier, à la plume, en caractères gothiques et en insérant des lettrines en début de chacun des chapitres, jour et nuit. Cette installation du collectif Robotlab intitulé bios [bible], est une machine d’écriture très impressionnante.

L’histoire de l’écriture et de la lecture est liée à celle des supports. Si vous montrez aujourd’hui une ancienne machine à écrire à un enfant de 10-12 ans, il vous expliquera que c’est un ordinateur avec une imprimante intégrée !

Il existe aujourd’hui des machines à écrire dans le futur, des machines à générer de la poésie ou des scénarii, des machines à se faire des amis (!). Grâce aux technologies numériques, 20% de la population mondiale partage maintenant son écriture : La planète écrit aujourd’hui comme elle n’a jamais écrit. En cinq ans, il est devenu ridicule de se demander si nous vivons une mutation et si l’écrit lui-même est en mutation. Voilà le constat du rédacteur en chef que nous avons invité pour ce numéro, Emmanuel Guez, théoricien, écrivain du web et chargé du projet #sondes à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon de 2009 à 2012.

À l’heure où le droit d’auteur est plus que jamais au cœur des débats sur Internet, ce numéro propose une réflexion en profondeur en donnant la parole aux auteurs, écrivains, artistes des réseaux, qu’il s’agisse de littérature, de théâtre, de nouvelles écritures mobiles ou audiovisuelles… À vous, lecteur, de faire ce qu’il vous plaira de cette revue. Un texte à lire, à filmer, à jouer ou à jeter, comme on veut… (in Détruire dit-elle, Marguerite Duras)

Anne-Cécile Worms – Directrice de la publication

> Sommaire :

Écritures, corps et techniques
Machines à écrire : la littérature en ses médiums / Friedrich Kittler : y a-t-il quelqu’un dans la machine ? / Pour comprendre McLuhan : entre technologie et arts / J’aimerais pouvoir lire N. Katherine Hayles en français… L’ère des possibles, petite histoire du temps radiophonique / Briser la flèche du temps… linéaire du récit littéraire

Écritures, codes et littérature
Code et scripts de langages: une littérature illisible ? / Explorer la (dé-)cohérence: pour une vie rêvée des lettres numériques / 10 regards sur la littérature numérique  / SMS, QRcode… et la littérature dans tout ça ? / Écrire pour les smartphones: à propos de Fréquences – projet pour iPhone  / Entretien avec Jean-Pierre Balpe

Écritures et scènes
L’œuvre d’Annie Abrahams L’auto-archivage immédiat comme œuvre  / Kom.post : processus, flux et ponction / Le théâtre entre mutation et sanctuarisation / Le bug de l’écriture / Breaking : une pièce de théâtre écrite avec Twitter / Comment l’auteur est-il mort et est-il en train de ressusciter ? / F.A.(A.)Q. : sur les machines d’écritures Facebook, Twitter & Co… /  Faire du fichage, une contre-écriture

Écritures et éditions
De nouveaux supports qui influencent la lecture / Entretien avec François Bon / Le webdoc : une nouvelle forme d’écriture multimédia ? / Spectateurs : le « Je » est-il auteur ? / Les machines à scénarii existent-elles ? /  Manipulations : l’expérience web / webographie : 15 ans de machines à écrire / Bibliographie : 20 livres théoriques sur les machines d’écritures

> Remerciements :
Ministère de la Culture et de la Communication, Région Île-de-France, Orange, e-artsup

A propos de l'auteur

Articles similaires