MCD #68 – La Culture libre

the open future
- bilingue (english / french)
septembre / novembre 2012

 

> Éditorial :

La liberté libre *

Partage, collaboration, participation, transparence… La révolution numérique a permis l’émergence d’une « culture libre » selon le titre du livre de Lawrence Lessig, Free Culture**. Le point de départ est la création du mouvement du logiciel libre par Richard Stallman qui déclarait : Je puis expliquer la base philosophique du logiciel libre en trois mots : liberté, égalité, fraternité. Liberté, parce que les utilisateurs sont libres. Égalité, parce qu’ils disposent tous des mêmes libertés. Fraternité, parce que nous encourageons chacun à coopérer dans la communauté.

À partir du développement des logiciels libres, les principes des licences libres ont été appliqués dans les domaines artistiques, scientifiques, pédagogiques, etc. Il existe aujourd’hui des communautés qui partagent un même ensemble de valeurs autour de l’art libre, de la science ouverte, de l’architecture open source, du design collaboratif, de l’Internet libre et ouvert.

Pour faire le point sur ces pratiques culturelles et sociales, MCD a invité Marco Mancuso, critique, chercheur et commissaire, et son équipe de Digicult en Italie, à réaliser ce numéro The Open Future. Ouverture des données, sciences DIY (à faire soi-même), immeubles construits sous licence Creative Commons, musiques libres, BioHacking, innovation ouverte… le panorama que vous allez découvrir ouvre le champ des possibles au-delà du débat sur les droits d’auteur et la propriété intellectuelle. L’ouverture numérique du monde peut être synonyme de partage des savoirs, de conscience collective et de liberté.

Anne-Cécile Worms – Directrice de la publication

* Arthur Rimbaud, « Je m’entête affreusement à adorer la liberté libre », Lettre à Georges Izambard (2 novembre 1870).
** Lawrence Lessig, « Free Culture, how big media uses technology and the law to lock down culture and control creativity », Penguin USA, 2004.

> Sommaire :
Préambule par Bertram Niessen
Présentation Digicult et des auteurs de ce numéro
Internet & société
de la créativité individuelle à l’innovation collective
Vers une masse créative ?
Médias numériques & nouvelles formes d’activisme : interviews de Michel Bauwens et Geert Lovink
Le paradoxe du droit d’auteur : interview de Philippe Aigrain
L’audiovisuel sur le net
Comment visualiser 1 million d’images ?
UbuWeb, archives vidéo à l’ère numérique : interview de Kenneth Goldsmith
Si les choses pouvaient parler : conversation avec Hugues Sweeney
Sons et musique en ouverture
Musique post-apocalyptique. qu’avons-nous appris?
Dissection de l’auteur : Mattin
Déconstruction sonore : Julien Ottavi / Apo33
Design & architecture
rêves et dérives dans l’architecture numérique
Matérialité ajustable
L’architecte et le virage collaboratif : interview de Daniel Dendra
Soupe digitale : dialogue avec Marc Fornes de Theverymanytm
L’art d’une science libre et ouverte
Biotechnologie d’intérêt public
Hackteria : interview de Marc Dusseiller
Art, science, politique et biologie : du bio-hacking chez La Paillasse
Carte blanche à Antoine Moreau

> Remerciements :
Nous remercions particulièrement Jean-Christophe Théobalt pour le soutien que le Ministère de la Culture et de la Communication apporte à cette publication, Marco Mancuso et son équipe de Digicult, ainsi que tous les annonceurs et partenaires de l’association Musiques & Cultures Digitales.

A propos de l'auteur

Articles similaires